Tunisie : Ben Ali réélu président avec 89,62% des voix, in Jeune Afrique

Rien d’étonnant si l’on tiens en compte la mode au Maghreb de figer les résultats électoraux entre le 80% et le 90%.  Mon professeur au Lycée répétait constamment : “Le 20 sur 20 est pour Dieu, le 19 sur 20 pour le professeur et le 18 sur 20, et en dessous,  pour les étudiants”.

Il parait que cette maxime fonctionne bien avec les dirigeants Maghrébins qui réservent le 100% pour Allah et le 90% pour eux. Encore reste que le peuple ait  un jour ses élections.

Il y eu une période ou changer les résultats électoraux était le modus operandi des dirigeant Maghrébins. Aujourd’hui, devant le manque de candidats crédibles dans les élections (puisque aucun candidat crédible a l’argent pour y participer ou a l’autorisation gouvernementale ou simplement est en prison) les régîmes autoritaires manipulent les résultats en gonflant le pourcentage de participation électorale, comme si ici se tenait la nouvelle bataille pour la légitimité du régime.

N.S

Tunisie : Ben Ali réélu président avec 89,62% des voix

Le meilleur résultat de Ben Ali a été réalisé parmi les électeurs à l’étranger (94,85%)
© AFP
Le président tunisien sortant Zine El Abidine Ben Ali a été officiellement réélu pour un 5e mandat avec 89,62% des suffrages exprimés lors de la présidentielle de dimanche, selon les résultats définitifs affichés lundi à l’aube au ministère de l’Intérieur.

Ces résultats portent sur l’ensemble des 26 circonscriptions que compte le pays et incluent le vote des expatriés, le score de M. Ben Ali variant entre 84,16% et 93,88% à Monastir (Est), son meilleur résultat a été réalisé parmi les électeurs à l’étranger (94,85%).

Son score se situe ainsi en dessous de la barre fatidique de 90% réalisés lors des deux premières présidentielles pluralistes de l’histoire de la Tunisie indépendante (1999 et 2004).

Au pouvoir depuis 22 ans, M. Ben Ali a été réélu pour un cinquième mandat de cinq ans à la présidence face à trois candidats de l’opposition parlementaire.

Les scores des deux candidats proches du pouvoir se situent à 5,01% pour Mohamed Bouchiha, du Parti de l’Unité populaire et 3,80% pour Ahmed Inoubli de l’Union démocratique unioniste, selon les chiffres officiels définitifs.

Raz-de-marée du RCD aux législatives

Ahmed Brahim, quatrième candidat se posant en “vrai concurrent” critique à l’égard du régime a réalisé le score le plus faible, soit 1,57% des voix recueillies sous la bannière d’une coalition de gauche autour de son parti Ettajdid (Renouveau, ex-communiste).

Aux législatives, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) du président Ben Ali a remporté 161 sièges sur 214 à la Chambre des députés (75%).

Les 53 restants seront départagés à la proportionnelle entre six des huit partis en lice.

Leave a comment

Filed under Elections, French, Politics

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s